Je suis étudiante et j’ai un bébé: So what?

Coucou!

Aujourd’hui je viens pour discuter d’un fait. Les gens qui apprennent que j’ai un bébé et que je suis étudiante, soyons clairs, me regardent tout d’un coup comme une pestiférée.

Bon OK, pas tous bien sûr! Mais beaucoup. Surtout les inconnus (ma vraie “famille” mes amis proches et ma famille, m’ont toujours soutenue). Parfois, j’arrive à leur faire comprendre que tout va bien, et qu’ils n’ont “rien à craindre”, parfois je n’y arrive pas. Et je m’en fiche un peu.

C’est comme jouer au loto. Tu ne sais jamais sur quel type de personne tu vas tomber. Si elle va critiquer ta vie, ou si elle sera bienveillante (ou indifférente).

Sauf que la vie, ce n’est pas qu’un jeu. Il y a des gens avec des émotions (oui, oui, vous avez bien lu, des émotions, c’est fou pas vrai?) qui vous écoutent leur dire comment leur vie est un fiasco maintenant que ce petit être est dans leur vie.

Qui vous écoutent dire à quel point vous avez pu faire une erreur, que vous ne retournerez plus jamais à la fac maintenant, que vous allez rester à la maison pour vous en occuper, que vous êtes perdue pour la société “normale” (comprenez le schéma enfance -> Etudes -> Travail -> appart -> Mariage (ou au moins trouver quelqu’un) -> Bébé) car vous avez fait le bébé à la seconde étape.

Et surtout qui s’inquiète pour votre enfant:

“Mais comment tu as PU LUI faire ça!” (hum je vois pas, l’aimer? le cajoler? lui apprendre plein de choses?)

“Mais tu as pensé à lui? Il va devenir un zonnard, un enfant à problème, il finira à la DASS”

ou encore plus drôle:

“Ah vous l’allaitez, c’est sûr qu’en étudiant vous n’avez pas les moyens pour du lait en poudre! C’est pas de votre faute”

“Des couches Lavables? AH… Mais si vous avez besoin de Pamp* il y a des organismes qui peuvent vous aider”

Bref je pourrais en sortir des vertes et des pas mûres! (ou un peu trop mûres).

Mais STOP trois secondes,

Premièrement, j’ai la chance, oui la chance d’être étudiante. Ca veut dire que je peux m’occuper de mon bébé, tout en étudiant ce que j’aime, et prendre le temps pour lui comme pour mes études.

Deuxièmement, ce bébé, je ne l’ai pas fait seule. Hein, y’a le papa aussi! il compte!  (et en plus il travaille, c’est pas beau ça! hein ça sauve la vie, l’HOMME travaille)

Enfin, je ne serais pas éternellement étudiante! je travaillerais bien avant que mon bébé puisse devenir un “délinquant”.

Bref, c’est ainsi que j’inaugure ma catégorie coup de gueule!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s